PRIX INTERNATIONAL POUR LA RADIO
RSM-KASONGO

Modeste SHABANI est le directeur de la radio locale de Kasongo. Cette radio, il l'a créée de toutes pièces en 2001. Dans une région totalement enclavée, sans moyens de communication (ni radio, ni télévision, ni journaux). Là où régnaient rumeurs et fausses nouvelles, la création de RSM, Sauti ya mkaaji, a changé la donne. Les mérites de Modeste Shabani ont été reconnus à Bruxelles par le CTA (importante organisation de l'Union Européenne oeuvrant pour le développement du monde rural dans les pays ACP = Afrique, Caraïbes, Pacifique). Dès le lendemain de son retour au pays, Modeste a fait une halte à Bukavu et a accepté de rencontrer les jeunes étudiants de l'Université et des Ecoles Supérieures.

On espère pouvoir prochainement publier le texte de la conférence.

Pour en savoir plus, cliquer sur le lien ci-dessous.
http://tamtam1310.canalblog.com/archives/2009/10/18/15486486.html

Comit_
Modeste (en chemise et cravate) s'adresse aux jeunes du Cercle

Conférence-débat du 20 octobre 2009

Organisée par le Cercle ADIDKABU

Orateur : Modeste Shabani
(Directeur de la Radio « Sauti ya mkaaji »¹ de Kasongo)

Modérateur : Joseph Amzati

1.      Mot de circonstance

2.      Présentation des membres

3.      Exposé : «  le rôle des médias dans le développement agricole et rural. »

4.      Débat

5.      Fin et verre de l’amitié

En effet, après le mot de circonstance du Président de l’association et la présentation individuelle des anciens et nouveaux membres de Adidkabu, la parole a été donnée à l’orateur, monsieur Shabani Modeste qui a exposé sur le rôle des médias dans le développement rural. Mais avant son exposé, il a partagé avec tous les participants à cette conférence sa dure expérience de voyage et le beau moment passé en Belgique où il a eu à rencontrer presque toutes les races du Monde entier.

Dans le vif du sujet, l’orateur a à juste titre, conseillé aux jeunes étudiants du diocèse de Kasongo qui constituent l’élite de cette région de rentrer au diocèse une fois leurs études terminées afin de contribuer à la promotion et au développement dudit diocèse. Il a ensuite félicité chaleureusement l’existence de cette association (Adidkabu) qui l’a invité en son sein à Bukavu tout en appréciant la présence des jeunes de toutes les tribus (ethnies qui se trouvent dans le Diocèse de Kasongo : « Vous les jeunes du diocèse de Kasongo, soyez unis, solidaires, construisez ensemble la paix, le développement de Kasongo quelles que soient la dure épreuve de tribalisme qui ronge le Diocèse. Ne suivez pas le mauvais conseil de nos frères aînés qui ne visent que leurs intérêts et la course au pouvoir au lieu de penser à l’avenir du diocèse et à la jeunesse que nous sommes. »

Après son conseil, il a présenté le prix médiatique gagné par lui sur le plan international à l’Association Adidkabu. Ce prix symbolise non seulement la victoire des Kasongolais, mais aussi de toute la République Démocratique du Congo.

A la fin de son exposé, le modérateur Joseph Amzati a ouvert le débat aux participants qui ont vraisemblablement posé des questions en rapport avec la thématique du jour. Et chacun a eu satisfaction de la réponse lui donnée par l’orateur.

En définitive, l’Association toute entière a grandement remercié Monsieur Modeste Shabani qui a bien voulu accepter d’animer ladite conférence-débat à l’intention des jeunes étudiants du Diocèse de Kasongo.

Signalons que Adidkabu a aussi remercié la participation d’autres jeunes étudiants qui ont répondu favorablement à son invitation (il y a les jeunes des diocèses de Kindu, de Bukavu, de Beni-Butembo, de Mahagi Nyoka-Ituri, d’Uvira et de Goma).

Le verre pris en famille a été prévu à la fin de la conférence ainsi qu’une photo communautaire.

Au total, nous étions à 55 participants dont six étudiantes.

Amical souvenir.

                       Au nom de tous les jeunes du diocèse de Kasongo.

                        Joseph Amzati.

(¹) Sauti ya mkaaji = La Voix du Paysan

Modeste_Shabani___ADIDKABU
"Photo de famille" à l'issue de la conférence