Sagesse du Tibet à Kasongo

Un jour, en marchant dans la montagne, j’ai vu une bête.
En m’approchant, je me suis aperçu que c’était un homme.
En arrivant près de lui,
j’ai vu que c’était mon frère !

Proverbe tibétain

Depuis près de trois ans, le diocèse de Kasongo vit dans une bien triste situation : pendant tout ce temps, en raison de dissensions internes, il n'a pas été possible de nommer un évêque au siège du diocèse... 

Loin de nous l'idée de prendre parti dans un ou plusieurs conflits dont nous ne maîtrisons ni les tenants, ni les aboutissants... Nous ne pouvons que les déplorer et en constater les effets désastreux. 

Si rien ne change très vite, Adidkabu, le Cercle des étudiants du diocèse de Kasongo à Bukavu, verra son action irrémédiablement compromise. Les jeunes, qui ont adhéré à ce qui aurait pu être un Projet commun du diocèse, ont clairement marqué leur opposition aux antagonismes identitaires, à la dispersion des énergies que cela engendre, à cette fâcheuse tendance à vouloir tirer la couverture à soi...

Déjà, il y a deux ans (*), les jeunes d'Adidkabu avaient adressé à leurs pasteurs une exhortation les suppliant de s'entendre. Ils n'ont pas été écoutés.

Aujourd'hui, pour tenter de mettre fin à cette lamentable situation qui prévaut à Kasongo, les autorités religieuses congolaises ont organisé a) fin juillet, une retraite réunissant tous les responsables religieux et laïcs du diocèse et b) début août, une procédure de "réconciliation" en vue de trouver une issue satisfaisante à la crise. Cette procédure s'achève aujourd'hui, 6 août 2011.

A cette occasion, le 23 juillet, les jeunes d'Adidkabu ont à nouveau pris la plume et adressé un message d'espérance que vous pourrez lire en cliquant sur le lien :

Message_des_jeunes_du_diocèse_de_Kasongo_à_Bukavu

C'est à la fin de ce message que les jeunes d'Adidkabu reprennent la citation tibétaine qui rappelle qu'en se rapprochant des étrangers peuvent devenir des amis et même des frères...

Puisse, cette fois, ces voeux être mieux entendus... et permettre ainsi à Adidkabu de continuer à rendre service aux jeunes...

Avenir à suivre...

(*) Appel_à_l_union